10 Aides à l'embauche

22/09/2016 09:43
Aides à l'embauche
De quelles aides à l'embauche pouvez-vous bénéficier ?
Voici les 10 dispositifs sont en vigueur.
Les emplois d'avenir
Pour qui ? Les jeunes de moins de 25 ans, peu ou pas qualifiés, et qui rencontrent de lourdes difficultés dans le monde du travail.
C’est quoi ? Les emplois d'avenir sont des contrats en CDI ou CDD de 3 ans, ou renouvelables jusqu’à 3 ans, à temps plein. Toute entreprise du secteur marchand ou non-marchand, à l'exception du particulier-employeur, peut embaucher un jeune en emploi d’avenir.
Les contrats uniques d’insertion (CUI)
Pour qui ? Les personnes sans activité rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières d’accès à l’emploi. Par exemple : les travailleurs handicapés, les salariés bénéficiaires du RSA, etc.
C’est quoi ? Les contrats uniques d’insertion regroupent les CUI-CAE, dans le secteur non-marchand et les CUI-CIE dans le privé. D’une période de 24 mois, renouvellement compris, un CUI peut être prolongé jusqu’à 60 mois lorsque le salarié rencontre des difficultés particulières faisant obstacle à une insertion durable dans l’emploi. Pour les salariés âgés de 58 ans et plus, le contrat peut même être prolongé jusqu’à la date à laquelle ils sont autorisés à faire valoir leurs droits à la retraite.
Les contrats de génération
Pour qui ? Les jeune de moins de 26 ans (le recrutement devant être couplé au maintien d'un senior de plus de 57 ans ou à l'embauche d'un salarié de plus de 55 ans.)
C’est quoi ? Ce contrat s'adresse plus particulièrement aux entreprises privées de moins de 300 salariés qui bénéficient d'une aide de 4.000 euros par an pendant trois ans pour l'embauche d'un jeune en CDI en contrepartie d’un maintien ou de l’embauche d’un senior. Ce contrat se démarque par sa dimension de transmission du savoir-faire entre les générations.
Les CIE starter 
Pour qui ? Les jeunes de moins de 30 ans, en difficulté d’insertion, sélectionnés en liaison avec Pôle emploi, les missions locales ou les Cap emploi pour leur motivation et leur sérieux.
C’est quoi ? Le contrat CIE-Starter est un contrat aidé dans le secteur marchand, CDI ou CDD de plus de 6 mois, qui a pour but, grâce à une aide financière à l’employeur, de faciliter l’accès durable à l’emploi des jeunes.
Les services civiques 
Pour qui ? Ouvert aux 16-25 ans, et élargi à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap,
C’est quoi ? Le service civique est accessible sans condition de diplôme. Le jeune sous contrat est indemnisé et effectue sa/ses mission(s) en France ou à l'étranger. 350 000 missions sont espérées en 2018 contre 60 000 en 2015.
Les contrats professionnalisation
Pour qui ? Les jeunes âgés de 16 à 25 ans, ou demandeur d'emploi âgé de 25 ans et plus.
C’est quoi ? Le contrat peut être à durée limitée, pour une durée comprise entre 6 et 12 mois. Cette durée peut être portée directement à 24 mois pour les personnes sans qualification ou bénéficiaires du RSA, de l’ASS, de l’AAH ou sortant d’un contrat aidé. A l’issue d’un contrat à durée limitée, aucune indemnité de fin de contrat n’est due. Il peut également être d’une durée indéterminée. Dans ce cas, les règles de durée maximale (12 ou 24 mois) portent sur la période de professionnalisation, c’est-à-dire la première phase du contrat qui s’effectue en alternance, à l’issue de laquelle le contrat de travail se poursuit sous l’égide du droit commun.
L'aide à la recherche du premier emploi (ARPE)
Pour qui ? Les jeunes de moins de 28 ans à la recherche de leur premier emploi et qui ont obtenu un diplôme de l’enseignement scolaire ou supérieur, à finalité professionnelle, depuis moins de quatre mois. L'ARPE ne concerne que les anciens étudiants boursiers lors de leur dernière année d’études ainsi que ceux qui en apprentissage avaient de faibles revenus.
 
C’est quoi ? c'est une aide à la recherche versée pendant 4 mois d'un montant équivalent à celui de la bourse sur critères sociaux perçue lors la dernière année d'études (de 100 à 550 euros par mois), ou bien, une aide de 300 euros par mois pendant 4 mois si le bénéficiaire est diplômé du supérieur par l’apprentissage.
Attention ! Si vous êtes éligible, vous devez déposer votre demande d’ARPE dans les 4 mois qui suivent la date de publication des résultats de votre examen. "Cette date correspond au 8 juillet 2016 pour tous les examens de la session de juin", précise le ministère. Par conséquent La date limite pour en béneficier est donc le 8 novembre.
Le droit à la garantie jeune 
Pour qui ? Les jeunes en situation de grande précarité.
C’est quoi ? Réservée aux jeunes en situation de grande précarité, elle permet à chaque jeune de bénéficier pendant un an de l'accompagnement d'un conseiller d'une mission locale et de toucher une allocation, avec en contrepartie l'obligation d'accepter les offres de stage, de formation et d'emploi qui étaient proposés. Le montant de l'allocation est compris entre 0 et 461 euros mensuels en fonction de la situation et des besoins du jeune.
Les formations
Pour qui ? Toute personne inscrite à Pôle Emploi, en particulier les demandeurs d'emploi de longue durée (plus d'un an de chômage).
C’est quoi ? Annoncé en janvier, le plan 500 000 formations prévoit que Pôle Emploi place 1 million de chômeurs en formation d'ici la fin de l'année 2016, dont 500 000 ciblés sur les demandeurs d'emploi de longue durée (plus d'un an de chômage). Pour ce faire, le gouvernement a notamment doublé le nombre de formations disponibles.
La prime à l'embauche pour les PME 
Pour qui ? Pour tous.
 
C’est quoi ? Lancée à la mi-janvier, la prime à l'embauche pour les PME est l'une des mesures phares du Gouvernement. Cette aide au recrutement versée aux entreprises de moins de 250 salariés ne concerne que les CDD et les CDI de plus de six mois, dont le salaire est compris entre 1 et 1,3 fois le smic. L'employeur touche alors 2 000 € par an pendant deux ans.