Chômage - Apprenti et Contrat-Pro : un pas vers la fin des droits rechargeables obligatoires...

10/03/2015 16:17

Chômage...

 

A la fin de leurs études, apprentis et élèves en contrat de professionnalisation ont la possibilité de renoncer aux droits rechargeables si leur nouvelle indemnisation chômage se révèle plus avantageuse que celle acquise avant leur formation.

Le système des droits rechargeables

Avec les "Droits Rechargeables", une personne qui s’inscrit une première fois au chômage dispose alors d’un premier capital de droits.

Par exemple, elle a droit à une allocation mensuelle de 600 € pendant deux ans.

  •    Si elle retrouve une activité au bout d’un an -elle n’épuise donc pas tous ses droits à l’assurance chômage-, elle conserve un reliquat : 600 € par mois pendant un an.
     
  •    Si elle reperd cet emploi, ce reliquat viendra s’ajouter aux droits nouvellement acquis, sous réserve qu’elle ait entre-temps retravaillé au moins 150 heures (au titre d’une ou plusieurs périodes d’activité). Elle percevra alors 600 € par mois pendant un an puis les droits acquis au titre de la seconde activité.

Si la seconde activité était mieux rémunérée que la première, ce qui permet de recevoir une allocation chômage plus élevée, le demandeur d’emploi devra d’abord épuiser ses premiers droits avant de bénéficier des seconds plus généreux.

Tout le monde y gagne sur la durée d’indemnisation, mais pas forcément sur le montant de l’allocation…